Taylor Swift annonce deux nouvelles dates en France

Taylor Swift annonce deux nouvelles dates en France

La chanteuse se produira à six reprises en France en 2024. Les fans ont dû s’inscrire à un tirage au sort pour avoir accès à la billetterie, et les résultats viennent de tomber.

Une bonne nouvelle et beaucoup de stress pour les fans de Taylor Swift. Deux dates françaises supplémentaires du Eras Tour, sa tournée mondiale, ont été annoncées ce mercredi à Paris et à Lyon. De quoi augmenter les chances d’obtenir des places pour la voir sur scène… d’autant que la compétition a commencé ce mercredi dans les boîtes mails des fans et qu’elle s’annonce très rude.

La Paris La Défense Arena a annoncé une quatrième date le 12 mai 2024, en plus des 9, 10 et 11. À Lyon, le 3 juin vient s’ajouter au concert du 2. Soit six concerts hexagonaux au total.

Le chemin de croix des swifties

Partout en Europe, les “swifties” – le nom de la communauté d’admirateurs de l’artiste – attendaient ce 5 juillet avec appréhension. Le 20 juin dernier, ils avaient dû s’inscrire à un tirage au sort dans l’espoir d’être sélectionnés pour accéder à la vente en ligne des billets, qui aura lieu le 11 juillet sur le site de Ticketmaster. Un processus mis en place afin de gérer une demande qui s’annonce colossale. On ignore, à ce jour, combien de personnes s’étaient inscrites à ce tirage au sort.

Les résultats de ce premier écrémage sont arrivés dans les boîtes mails des candidats ce mercredi en fin de journée. Et de nombreux fans font part de leur déception sur Twitter.

“(Je suis) sur liste d’attente pour Taylor, on est sur parcoursup ou quoi?”, s’agace l’une d’entre eux. D’autres avaient décidé de mettre toutes les chances de leur côté en s’inscrivant au tirage au sort de plusieurs dates européennes: “Mail pour Milan reçu”, “Madrid: sur liste d’attente…” “Lisbonne: sélectionné!”, écrit un même utilisateur du site de micro-blogging.

La vraie bataille commence

Pour les fans sélectionnés pour participer aux billetteries parisiennes et lyonnaises, la vraie bataille commence. Peu avant la mise en vente, ils recevront un code qui leur permettra d’accéder au site de Ticketmaster.

“Pour rappel, ce lien et ce code ne garantissent pas les billets, ils vous donnent uniquement accès à la mise en vente”, peut-on lire sur les e-mails qu’ils ont reçu. “La disponibilité des billets est limitée. Les billets seront vendus selon le principe du premier arrivé, premier servi jusqu’à épuisement des stocks de billets disponibles.”

Les horaires d’ouverture des billetteries, répartis sur la journée, en fonction des dates et des deux villes, leur ont également été communiqués.

L’ombre du fiasco américain

Si un tel processus a été mis en place, c’est parce que la vente des billets pour les dates américaines avait généré un tel trafic en novembre dernier qu’elle s’était conclue par un fiasco. Le site de Ticketmaster avait été perturbé par un nombre incalculable de bugs et de mises en attente interminables.

La plateforme a expliqué avoir vendu 2 millions de billets, un record pour un artiste en une journée, et s’est expliquée sur ce couac dans un communiqué. Elle y exposait notamment que pour répondre à la demande, Taylor Swift aurait dû effectuer 900 shows dans des stades, soit un concert chaque soir durant deux ans et demi, rien qu’aux États-Unis.

Des mots qui n’ont en rien apaisé la colère des fans: 26 d’entre eux ont attaqué Ticketmaster en justice pour “fraude, fixation des prix et violation des lois antitrust”. La billetterie en ligne a même dû répondre aux questions du Congrès américain dans cette affaire, qui a relancé les critiques sur la position dominante de ce géant du secteur.

Le Eras Tour de Taylor Swift, une tournée pharaonique dans laquelle elle revisite sa discographie, parcourt actuellement les États-Unis. Chaque soir, l’artiste de 33 ans interprète une quarantaine de chansons issues de ses dix albums, triées parmi un catalogue qui compte plus de 200 morceaux.

Top Articles