Gabriel Attal menacé par des parlementaires ? Son compagnon Stéphane Séjourné raconte

Gabriel Attal menacé par des parlementaires ? Son compagnon Stéphane Séjourné raconte

Le couple entre Gabriel Attal et Stéphane Séjourné fascine les Français aujourd’hui. Mais avant que l’idylle entre le porte-parole du gouvernement et le député européen soit dévoilée au grand jour, elle a été la cible de nombreuses menaces proférées au sein même du Parlement. Une situation difficile à gérer sur laquelle le président du groupe Renew et conseiller politique d’Emmanuel Macron s’est épanché auprès de nos confrères de Têtu, vendredi 19 novembre 2021.

Durant son entrevue, Stéphane Séjourné s’est d’abord exprimé sur de nombreux sujets autour de la communauté LGBTQI+, notamment concernant les problématiques autour de “l’idéologie du genre” ou encore de la gestation pour autrui. Questionné ensuite sur sa vie de couple avec Gabriel Attal, ce dernier a rapidement partagé une sorte d’agacement sur la notion d’intimité. “Qu’on soit homo ou hétéro, chacun a le droit à sa vie privée. Chacun a sa personnalité et sa sensibilité sur ce sujet, la mienne est discrète”, a lancé Stéphane Séjourné, avant de rappeler qu’il a “autant le droit à [s]on intimité que quelqu’un d’autre”, a-t-il déploré, avant de poursuivre : “Je ne suis pas sûr que Le Monde aurait publié le même papier s’agissant d’un couple hétérosexuel.”

Une prise de parole qui fait suite à un article publié par Le Monde, le 31 octobre dernier, dans lequel le journal avait révélé que ces derniers ont été victimes de menaces provenant de parlementaires qui avaient menacé Gabriel Attal en 2018 de rendre publique sa histoire d’amour et son homosexualité. Une information que Stéphane Séjourné a confirmée à Têtu, sans trop s’étaler sur le sujet.

Un couple loin de la vie médiatique

Bien qu’ils soient tous deux sur le devant de la scène, Gabriel Attal et Stéphane Séjourné mettent un point d’honneur à préserver leur vie privée. Après s’être rencontrés lors d’une réunion de travail début 2015, les deux amoureux se sont ensuite pascés en 2019, “au cas où ils devraient quitter la France”. Une précaution balayée par la victoire d’Emmanuel Macron à la présidentielle qui a permis aux papas de Nikolaï de rester ensemble.

Pour rappel, Nikolaï est le “petit frère” de Gabriel Attal : Un “petit frère” qui n’en est pas un, mais qui reste quelqu’un sur qui le porte-parole et son compagnon veillent avec attention : “Il y a cinq ans, ma cousine germaine est décédée dans un accident de voiture. Elle a laissé derrière elle un petit garçon de 3 ans, Nikolaï. Ma mère et son conjoint l’ont adopté. Il va avoir 9 ans, et on s’entend super bien. Je l’emmène au cinéma, on va à Disneyland, il vient à la maison le week-end, on regarde des vieux films.”